mercredi 3 juin 2009

Lemaitre, Pierre : Robe de marié


Sophie est folle, ou en tout cas à l'impression de le devenir, ce qui revient au même. Elle égare des objets, les retrouve dans les endroits les plus improbables, oublie des rendez-vous, oublie même qu'elle les a déplacés. Des petits détails au début qui, au fur et à mesure que le doute s'installe, prennent de plus en plus d'ampleur, au point de remplir sa vie, de constituer sa vie. Quand elle suit son mari à la campagne, les choses semblent s'apaiser pendant quelques semaines avant de repartir de plus belle jusqu'à l'emballement infernal : son mari récemment accidenté, devenu une charge, se suicide dans l'escalier, sa belle-mère langue de vipère meurt d'une chute et à chaque fois pas moyen de se rappeler ce qu'elle avait fait, ni où elle était !
Pierre Lemaître produit là un excellent thriller
qu'on dévore d'une seule traite, digne des meilleurs auteurs américains, ce qui est plutôt rare en France. Bien sûr, ce n'est pas le style d'écriture (dans le langage de tous les jours) qui le met en valeur mais sa construction à 2 voix et son scénario plein de rebondissements. La 1ère partie commence pourtant assez lentement et on se demande où l'auteur veut en venir et s'il tiendra tout un roman comme ça. La 2e partie remet les pendules à l'heure et nous démontre tout le génie diabolique de l'auteur qui ne sera pas démenti par une 3e partie dans la même veine et surtout par la fin.
C'est un roman que je verrai très bien adapté au cinéma, tout à fait capable de donner la chair de poule aux spectateurs, pourvu que personne ne dévoile l'histoire prématurément.

Aucun commentaire: