vendredi 31 décembre 2010

Lucius SHEPARD : Sous des cieux étrangers

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions du Bélial et Masse critique de Babelio.com qui m'ont permis de faire la connaissance de Lucius Shepard. Bien qu'il soit un auteur primé à de nombreuses reprises : 8 prix Locus, 1 Locus, 1 Nebula et 2 World Fantasy Award, rien que ça ? je n'avais pas encore eu l'occasion de plonger dans son univers, voilà qui est fait.


Sous des cieux étrangers est un recueil composé de cinq grandes, très grandes (une centaine de page chacune) nouvelles. Elles appartiennent plutôt au genre qu'on appelle "transfiction" et seule la première Bernacle Bill le spatial peut vraiment être qualifiée de science fiction au sens traditionnel : vaisseau spatial, espace et aventure. Tandis que Dead Money, Limbo et Des étoiles entrevues dans la pierre penchent vers le fantastique, Radieuse étoile verte est le récit d'une implacable vengeance.

Alors quel point commun entre ces 5 nouvelles ? je n'en vois que 2 : d'une part les histoires d'amour qui ponctuent chaque récit, rencontre de 2 êtres souvent déçus par la vie dont les âmes se complètent et se renforcent dans une vie commune ; et d'autre part les personnages principaux, sortes de gangsters, de vrais durs à qui on ne l'a fait pas mais qui gardent quelque part suffisamment d'humanité pour qu'on puisse s'y attacher. Des personnages complexes délivrant une réflexion sur l'Homme et sa place dans l'univers, sur la société et ses dérives.

Le style de Shepard est somptueux, emprunt de poésie et de grandeur et je ne résiste pas à l'envie de vous mettre un court extrait de Limbo afin que vous puissiez en profiter :
La journée était fraiche mais ensoleillée, et le petit lac, un ovale étiré d'un bleu foncé minéral, lui rappela une antique broche en lapis-lazuli qui avait appartenu à sa mère. Il était entouré de collines boisées et son pourtour se partageait entre falaises rocheuses et plages de sable gris-brun.
Jean Daniel Brèque a fait là un excellent travail de traduction.

Je pense qu'il s'agit du livre idéal à transmettre aux amateurs de beaux textes littéraires mais qui pensent que la Science-fiction n'a rien à leur offrir. La beauté du style, les métaphores imagées, les caractères complexes des personnages le tout mâtiné d'une légère touche de surnaturel ou de Science-fiction devrait leur permettre d'entrer en douceur dans le genre. Et franchement si Shepard ni arrive pas, alors qui ?

Pour ma part, malgré tout ce que je viens de vous dire, je n'ai pas totalement été convaincue et j'ai eu plutôt du mal à m'approprier les nouvelles - à part peut être Dead money  - et je ne comprends toujours pas pourquoi. Je ne suis pas seule dans ce cas, j'ai eu l'occasion d'en discuter avec une collègue qui a eu le même sentiment sans parvenir non plus à clairement définir ce qui cloche.
Tant pis, peut être est-ce comme ça avec certains livres, qu'en pensez-vous ?

lundi 6 septembre 2010

Roux, Christian : Kadogos

Résumé : 

Marnie exerce une activité très particulière : elle envoie dans un monde meilleur des malades en phase terminale, à la demande de familles qui ont les moyens de se payer ses services. Un jour, elle est contactée pour exécuter un contrat par une certaine Catherine Bermann, qui veut assurer à son beau-père, riche propriétaire de plusieurs cliniques, une fin digne et rapide. Marnie remplit sa mission mais, à sa stupéfaction découvre la commanditaire assassinée, mutilée de façon effroyable. C’est le début d’une série de crimes atroces sur lesquels va enquêter l’officier de police Eustache Lerne. De son côté, Marnie se lance dans une quête éperdue de la vérité, tandis qu’un évènement imprévu vient bouleverser sa vie personnelle…


Mon avis : 

Kadogos est un roman à multiples lectures, Christian Roux ayant prévu plusieurs chemins de découverte ce qui peut paraître déconcertants pour certains. Pour ma part je l’ai lu tel qu’on le fait habituellement de bout en bout, l’auteur ayant indiqué qu’il avait construit son roman ainsi, j’ai préféré privilégier sa vision des choses et respecter l’originalité du déroulement du scénario. C’est un roman très fort qui ne peut pas laisser indifférent, les personnages sont attachants, le sujet est poignant et le suspense suffisamment bien amené pour laisser lecteur en haleine. Malgré quelques faiblesses : ces enfants-soldats qui errent en France sont-ils totalement crédibles ? la fin est-elle rêvée ou réelle ? on y croit et on se laisse emporter par la force du récit, par l’horreur de la situation en Afrique qui semble complètement ingouvernable et par son envie que tout finisse bien.

lundi 23 août 2010

Lewis, Simon : Traffic

L'inspecteur Jian est un policier chinois désabusé qui s'est peu à peu éloigné de sa famille en particulier sa fille Wei Wei qui est en Angleterre pour ses études. Pourtant un appel à l'aide affolé suffit pour lui faire prendre le premier avion sans même savoir un mot d'anglais.
Ding Ming quant à lui, est un jeune immigré chinois débarqué clandestinement avec sa femme pour travailler au ramassage des coquillages sur les plages britanniques. Séparé de sa femme dès son arrivée par les passeurs auxquel il doit une dette énorme, il cherche avec obstination sa trace.
Le destin de ces deux hommes va se télescoper lors de leur rencontre accidentelle qui entraine le lecteur dans un road-movie déjanté et un peu abracadabrant.

Portrait en creux de la Chine actuelle et de la corruption, le roman aborde également le thème de ces travailleurs clandestins exploités parfois jusqu'à la mort par les passeurs. La corruption est d'ailleurs le maître mot du roman puisqu'elle est partout : dans l'immigration, dans le racket des commerçants, dans l'exploitation des prostituées.

Le roman fait parti de la sélection du printemps du Prix SNCF 2010

mercredi 27 janvier 2010

Fahy, Warren : Fragments

Durant des millénaires, une île isolée au coeur du Pacifique a développé une flore et une faune suivant des règles d'évolution défiant toutes les règles des théories scientifiques. Restée préservée par son éloignement de tout contact humain, elle est totalement inconnue des cartes et des routes maritimes, à part une mention rapide dans le journal du capitaine de la Rétribution au 18e s à la recherche des révoltés du Bounty.
C'est pourquoi, l'équipe de télé-réalité embarquée sur le Trident flaire le scoop médiatique en recevant un signal de détresse d'une balise venant de l'île de Henders. Depuis quelques semaines, l'émission qui embarque une flopée de scientifiques botanistes est tombée dans la routine et n'offre plus de sujets suffisamment croustillant pour stimuler l'audimat. Le débarquement vite organisé tourne rapidement au massacre et seuls 2 survivants réchappent de la première confrontation avec la vie sauvage. Une des théorie scientifique actuelle sur les espèces invasives (celles qui sont introduite sur un territoire) va bientôt être battue en brêche par l'affrontement entre l'homme et les autochtones.

L'auteur est un surdoué des sciences, qui a écrit son 1er ouvrage à 12 ans ! Extrêmement bien documenté, il s'est appuyé sur les théories de Stephen Jay Gould pour développer la partie scientifique du roman qui est parfois un tantinet poussé pour le grand public mais qui reste passionnante. En particulier la théorie affirmant que "ce n'est pas parce que nous mourrons que nous devons nous reproduire ; c'est parce que nous nous reproduisons qu'il nous faut mourir". Doué du sens du suspense, le roman prend le lecteur (dans tous les sens du terme) aux tripes et il est difficile de le lâcher avant d'arriver au bout. C'est une écriture très cinématographique et je ne serai pas étonnée de voir ce thriller adapté en film dans quelques années

mardi 26 janvier 2010

Défi Crazy SF, c'est lancé !



Voilà c'est décidé, je me lance dans le défi Crazy SF 2010 !

En quoi ça consiste ? Eh bien tout simplement à découvrir ou faire découvrir la littérature SF. Le défi a 2 niveaux :
  • Simple : lire 3 livres  de Science Fiction et faire leur compte-rendu sur son blog
  • Crazy : lire 3 livres d'un sous-genre particulier de science-fiction et en faire de même le compte-rendu.
Vous trouverez tous les détails du "règlement" sur le site de la Bouquinerie aux 2 colombes qui est l'initiatrice du défi.

Je n'ai pas encore établi ma liste complète car je compte lire des ouvrages parus cette année mais j'ai déjà pensé à :

Pierre Bordage : Frère Kalkin pour le Space Opera
Yoss : Interférences pour la Dystopie

A bientôt pour leur compte-rendu !