mercredi 20 avril 2011

Fonteneau, Pascale : Propriétés privés

Résumé :

On n'est jamais mieux surveillé que par ses voisins. Dans le lotissement des Fleurs, on s'organise en milice, ce qui n'empêche pas la découverte de cadavres imprévus au programme. Un roman grinçant, façon “Strip-tease”, pour dénoncer les dérives sécuritaires.


Mon avis :

Malgré le résumé du livre, le sujet n’est pas tant les milices citoyennes qui se développent dans des quartiers en France, que le portrait du personnage principal Henri Frot. De ce point de vue, le livre est un peu décevant car on s’attend à un développement sur les dérives sécuritaires et, même si le sujet est abordé, ce n’est pas lui qui ressort à la fin de la lecture. Il sert plutôt de prétexte à la description des états d’âmes du « héros », personnage veule, insipide et égoïste s’il en est, et, si on connaît le fin mot de l’histoire et la machination qui se cache derrière le meurtre du patrouilleur, c’est à travers l’œil d’Henri et sa perception des évènement qu’elle se dévoile.

Aucun commentaire: